Le mois de naissance, facteur de risque cardiovasculaire ?

[26 décembre 2019 - 09h27] [mis à jour le 20 décembre 2019 à 15h33]

Selon une très sérieuse étude américaine, le risque d’être victime d’une maladie cardiovasculaire est intimement lié au mois où vous êtes né ! Les chercheurs avancent même quelques explications !

L’édition de Noël du British Medical Journal (BMJ) fait toujours la part belle aux études surprenantes. Celle de cette année ne fait pas exception. Les rédacteurs y relaient un travail américain selon lequel naître à tel ou tel mois de l’année vous fait courir plus de risques cardiovasculaires.

Pour en arriver à cette conclusion étonnante, ils se sont appuyés sur une très vaste enquête conduite depuis 1976 aux Etats Unis : la Nurse Health Study. Ils ont ainsi examiné d’éventuels liens entre le moment de la naissance et le risque de décès par maladie cardiovasculaire. Et ce sur des infirmières âgées de 30 à 55 ans au début de l’enquête.

Les mois à risques ? De mars à septembre

Au cours du suivi (qui a duré 38 ans), 43 000 décès ont été rapportés, dont 8 360 décès par maladie cardiovasculaire. Selon les chercheurs, « les femmes nées au printemps et en été avaient une augmentation légère mais significative des décès cardiovasculaires par rapport à celles nées à l’automne. »

Bien entendu, il ne s’agit là que d’une étude observationnelle. Inutile de paniquer donc. Cependant, pour étayer leur propos, les scientifiques avancent tout de même quelques pistes d’explication : « les fluctuations saisonnières de l’alimentation, les niveaux de pollution de l’air et la disponibilité de la lumière solaire avant la naissance et au début de la vie », pourraient être les responsables…

Partager cet article