Les antibiotiques nous rendraient-ils… obèses ?

[01 octobre 2014 - 17h27] [mis à jour le 01 octobre 2014 à 18h05]

Les antibiotiques altèrent parfois les bactéries de notre flore intestinale, entraînant douleurs intestinales et troubles digestifs. Et selon un travail américain, ils pourraient également augmenter le risque de développer une obésité.

« La prise d’antibiotiques dès les premières années de vie augmente le risque d’obésité chez l’adolescent et l’adulte », a confirmé l’équipe du Dr Charles Bailey (Université de Philadelphie). Pour le prouver, les chercheurs ont analysé les bilans médicaux de 64 580 enfants, réalisés entre 2011 et 2013.

De 0 à 5 ans, période cruciale

Chacun des carnets de santé des petits précisait l’évolution du poids et la consommation d’antibiotiques entre 0 et 2 ans, puis entre 2 à 5 ans. Résultat, 7 enfants sur 10 – régulièrement mis sous-antibiotiques avant l’âge de 2 ans – voyaient leur risque de devenir obèse multiplier par… 2,3.

Un risque d’autant plus élevé dès lors que le petit avait assimilé quatre antibiotiques différents. A ce jour, aucune explication n’a pu être donnée. Mais « la prévalence de l’obésité augmente avec l’âge quand la consommation survient avant 2 ans », a confirmé l’équipe. « A cet âge,  un petit a 10% de risque d’être obèse, contre 15% à l’âge de 4 ans ». Un argument de poids qui va dans le sens du Plan antibiotiques 2011-2016. Ce dernier vise notamment à réduire la consommation de ces médicaments.

Partager cet article