Les avocats bons pour le foie ?

[22 juillet 2005 - 00h00]

Selon des chercheurs japonais, la chair d’avocat contient des principes actifs protégeant la glande hépatique de toutes sortes d’agressions. Le Pr Hirokazu Kawagishi et son équipe ont identifié cinq composants chimiques impliqués dans ce mécanisme.

Chacune de ces substances a fait l’objet d’une évaluation sur des rats de laboratoire. Leur foie avait été volontairement attaqué au moyen de produits chimiques pour mimer l’action de virus, si bien que l’équipe japonaise semble fonder de réels espoirs sur l’utilisation d’extraits d’avocats dans le traitement des lésions dues à certaines hépatites virales.

Ce n’est pas la première fois que des propriétés intéressantes sont prêtées à l’avocat. Il s’agit certes d’un fruit très gras. Mais il ne renferme que des acides gras mono-insaturés, qui permettent de réduire le taux de cholestérol dans le sang. Cette caractéristique le rend également très riche en vitamine E -une vitamine liposoluble-, en vitamine C, en folates, en potassium et en fibres… Sans jeu de mots, il s’agit réellement d’un vrai trésor pour le palais !

Partager cet article