Pour lutter contre les agressions du soleil, les lunettes de soleil sont une arme de premier choix. Pourtant, les résultats du dernier baromètre de la santé visuelle* sont des plus inquiétants. Ainsi, plus d’un Français sur deux privilégierait l’esthétique de la monture, au détriment de la protection !

L’année 2017 semble avoir marqué un tournant dans le comportement des Français. En effet, depuis 2008, les personnes consultées dans le cadre du baromètre de la santé visuelle répondaient majoritairement que le critère n°1 lors de cet achat était la qualité de protection.

Or cette année, ils étaient 40% à privilégier ce critère et 52% à préférer l’esthétique de leurs lunettes.

Le même phénomène est aggravé lorsqu’il s’agit de parents qui acquièrent cet équipement pour leurs enfants. S’ils sont encore 55% à favoriser la protection, ce chiffre est en recul de 11 points par rapport à 2016, les mêmes 11 points gagnés par le critère du style ! 

Direction l’opticien

Il n’est donc pas inutile de rappeler que, comme pour la peau, l’exposition sans protection adaptée au soleil accélère le vieillissement des tissus de l’œil pouvant conduire à l’apparition de cataractes plus précoces et participer au développement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Au moment de l’achat, sachez que, pour être fiables, vos lunettes de soleil doivent répondre à certaines exigences de construction et de performances, dont le respect se traduit par le marquage « CE » et l’accompagnement d’une notice d’information en français.

Seul un opticien peut vous garantir la qualité et la traçabilité d’une paire de lunettes de soleil. Il pourra en outre vous conseiller selon votre âge, celui de vos enfants ou encore selon la forme de votre visage.

* Baromètre de la Santé Visuelle – OpinionWay pour l’AsnaV – mai 2017

Partager cet article