Quand le mal de reins… vient du dos

[19 février 2018 - 16h38] [mis à jour le 19 février 2018 à 16h41]

Les reins sont des organes silencieux dont l’emplacement précis n’est pas souvent connu. Pas toujours facile donc d’identifier l’origine précise d’un mal de rein ! D’autant que le plus souvent, cette douleur vient… du dos.

Le mal de reins trouve le plus fréquemment son origine dans le dos.

Si vous avez très mal après avoir soulevé une charge : lorsque vous effectuez de vifs mouvements sollicitant votre tronc, une douleur peut survenir. Le cas typique ? Un tour de rein aussi connu sous le terme lumbago, caractérisé par l’attitude dite antalgique. Soit la position dans laquelle le mal s’atténue : penché en avant ou sur le côté.

Dans ce cas, la douleur évolue en fonction de votre position : si vous êtes concerné(e), n’oubliez pas que la douleur varie en fonction des sollicitations de votre colonne. Les positions à éviter : rester assis trop longtemps, contracter les muscles et tousser. En revanche la marche et la position allongée sont recommandées. Rappelez-vous aussi que vos reins ne sont pas atteints car dans le cas d’affection rénale, la douleur n’est en rien influencée par la position ;

En cas de sciatique, la douleur irradie dans une fesse et dans une jambe. A distinguer du mal rénal qui se loge dans les côtés de la colonne jusqu’en bas de l’abdomen.

En cas de calculs rénaux (cristallisation de sels minéraux et d’acides), une douleur intense et soudaine dans le dos peut aussi survenir. Ainsi que de la fatigue, des nausées, des vomissements, du sang dans les urines et des envies fréquentes d’uriner.

Dans tous les cas, le diagnostic est sensible et nécessite donc l’avis d’un médecin au plus vite en cas de douleur accrue et/ou inhabituelle.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)