Même sur une luge, la prudence est de mise

[29 janvier 2015 - 14h41] [mis à jour le 29 janvier 2015 à 16h36]

Si la luge ne représente que 0,88% des accidents de sports d’hiver, elle détient le triste record de la plus forte proportion de localisation dangereuse (thorax, abdomen, face et crâne). Les enfants, souvent, sont concernés, mais les adultes ne sont pas en reste : ils représentent 41% des accidents de luge.

Si la luge est génératrice d’éclats de rire, elle n’en est pas pour autant dénuée de risques. « Ils sont même très fréquents » prévient l’association des Médecins de Montagne (MDeM). Lancées à grande vitesse sur les pistes, ces montures sont parfois difficiles à arrêter et peuvent occasionner de graves traumatismes. Pour continuer à descendre les pistes en vous amusant, suivez ces conseils :

  • Evitez les sacs poubelles ou les cartons. Ils ne sont absolument pas conçus pour cela et surtout, ils ne sont pas maniables ;
  • Evitez de descendre au milieu des pratiquants d’autres sports de glisse, comme les skieurs par exemple. Si vous ne maîtrisez pas votre engin et sa vitesse, vous risquez à tout moment une collision ;
  • Ne laissez pas un enfant seul sur une luge ;
  • Si elles existent dans la station que vous fréquentez, utilisez les pistes réservées à cet effet. Sinon  attendez la fermeture des pistes aux skieurs;
  • En toutes circonstances, appliquez les règles de priorité sur pistes. Et de manière générale pensez à souscrire des assurances. Certaines sont comprises dans le forfait de ski. Renseignez-vous auprès des sociétés de remontées mécaniques.

Partager cet article