Le mois de mai annonce le retour du muguet. Une jolie fleur qui n’est pas sans risques, surtout pour nos animaux de compagnie. Elle renferme en effet  des substances pouvant être à l’origine d’une intoxication mortelle.

L’intoxication se fait par ingestion : toutes les parties de la plante sont toxiques.  Et même l’eau du vase ! Ne laissez pas de muguet dans un endroit que votre animal peut atteindre. Le muguet fané et desséché reste toxique. Les animaux concernés sont en premier lieu les chats. Mais aussi les chiens, les lapins et les oiseaux.

« Les animaux jeunes ou très âgés sont plus susceptibles de présenter des symptômes graves », alerte le Centre antipoison animal et environnemental de l’Ouest (Nantes). « Les troubles débutent entre 15 minutes et 6 heures après l’ingestion, par des vomissements répétés, associés à une salivation. Une diarrhée, parfois hémorragique, accompagnée de douleurs abdominales peut être présente également. Dans les heures qui suivent les symptômes digestifs, des troubles nerveux peuvent apparaître : convulsions, mouvements incoordonnés, tremblements. En fin d’évolution, l’animal reste prostré et couché sur le flanc. »

Si la dose toxique est mal connue, sachez que l’ingestion d’un seul brin peut entraîner des troubles chez un petit animal. « L’ingestion d’une grande quantité de plante (plusieurs baies, feuilles ou tiges) nécessite une prise en charge d’urgence. Si votre animal a mangé du muguet, n’hésitez pas à  contacter le centre antipoison ou votre vétérinaire, pour connaître la conduite à tenir. »

Partager cet article