Plus jamais mal aux pieds en talons hauts

[16 octobre 2014 - 10h30]

Vous avez craqué sur des escarpins vertigineux mais vous avez peur de ne pas réussir à les garder toute une soirée ? De l’achat au moment de vous déchausser, les bons réflexes pour un parcours sans faute et sans douleur.

En magasin. Faites plutôt votre choix en fin de journée : vos pieds seront un peu gonflés, vous serez certaine d’être à l’aise dans vos chaussures en toutes circonstances. Traversez la boutique plusieurs fois pour vous assurer que vos orteils bougent bien. Evitez les bouts pointus qui favorisent l’apparition des ongles « en griffe », des cors et des durillons. Toutes les hauteurs sont permises, à condition que vous ne portiez pas vos talons tous les jours. Et que votre cheville soit bien stable. Sinon gare aux entorses et aux douleurs au niveau du talon d’Achille.

Avant de les porter. Pour un maximum de confort, élargissez vos chaussures avec des embauchoirs. Même si le cuir se détend, votre pied va subir beaucoup de contraintes. Durant la semaine qui précède le grand soir, chauffez vos chevilles en faisant des petits cercles avec vos pieds. Pour muscler pieds et mollets, exercez-vous à ramasser des petits objets au sol avec les orteils.

Le jour J. Pour échapper aux ampoules, portez systématiquement un collant. Si la soirée promet d’être longue, investissez dans des protections en silicone qui se placent aussi bien à l’avant du pied que sous les talons ou aux endroits où les lanières frottent et appuient. Vous en trouverez en pharmacie et en parapharmacie.

De retour à la maison. Etirez les muscles de vos jambes et délassez vos chevilles en faisant des petits cercles avec vos pieds. Pour soulager votre voûte plantaire, faites rouler sous vos pieds une balle de tennis. Pour encore plus de bien-être, plongez vos pieds dans un bain de cristaux effervescents avant de les masser avec une crème délassante.

Partager cet article