Prix Nobel de Médecine : la recherche sur l’oxygénation des cellules récompensée

07 octobre 2019

Le prix Nobel de Médecine, remis chaque année à Stockholm, a été décerné à la mi-journée à William G.Kaelin Jr., Sir Peter J. Ratcliffe et Gregg L. Semenza. Il récompense leurs travaux sur l’adaptation des cellules à l’apport variable d’oxygène.

« L’importance fondamentale de  l’oxygène est comprise depuis des siècles, mais le processus d’adaptation des cellules aux changements de niveau d’oxygène est longtemps resté un mystère », écrit l’Académie pour saluer les travaux des trois lauréats, qui ont donc découvert  « l’un des processus d’adaptation les plus essentiels de la vie ».

En clair, les trois chercheurs – deux Américains et un Britannique, ont identifié une machinerie moléculaire qui régule l’activité des gènes en réponse aux niveaux variables de l’oxygène. Leurs travaux établissent les bases nous permettant de comprendre comment le niveau d’oxygène influe sur le métabolisme cellulaire et les fonctions physiologiques. Leurs découvertes ouvrent la voie vers nouvelles stratégies prometteuses pour combattre l’anémie, les cancers et d’autres maladies.

    Aller à la barre d’outils