Lorsque vous faites un régime, les fluctuations de poids ne sont pas sans conséquences sur la santé. L’American Heart Association alerte sur le risque cardiovasculaire de l’effet yo-yo.

Perdre des kilos et les reprendre la même année. L’effet yo-yo n’a rien de rare. Il affecte même de nombreux candidats à la perte de poids. Dans une récente présentation l’American Heart Association (l’association de cardiologie américaine, ndlr) tire la sonnette d’alarme et informe que ce « yo-yo » peut avoir impact sur la santé cardiovasculaire des femmes.

Dès 5 kilos. Les chercheurs ont interrogé 485 femmes âgées en moyenne de 37 ans et présentant en général un Indice de masse corporel (IMC) de 26. En clair, elles étaient en surpoids. Chacune a indiqué le nombre de fois où elle a perdu 5kg et les a regagnés au cours de l’année.

La plupart des participantes (73%) ont rapporté au moins un épisode d’effet yo-yo. Certaines en ayant même connu 20 !  Résultat : plus le nombre d’épisodes était élevé, plus les résultats de tests cardiovasculaires (cholestérol, pression artérielle, glycémie…) étaient mauvais.

Et pour les hommes ?  « Des recherches antérieures ont montré des résultats similaires chez les hommes », notent les auteurs. « Ceux qui avaient un poids qui fluctuait courraient deux fois plus de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire ».

Partager cet article