Rougeole : la France toujours en tête

[21 décembre 2011 - 16h44] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h49]

Elle n’en finit plus d’affoler les spécialistes. « Elle », c’est l’épidémie de rougeole qui atteint des sommets en France. Sur les onze premiers mois de l’année, près de 15 000 cas ont été déclarés aux autorités dans notre pays. Au total depuis le début de l’épidémie en janvier 2008, plus de 22 000 Français ont été touchés !

A l’échelle de l’Europe, la France occupe donc – sans gloire – la place du plus mauvais élève de la classe. Au 12 décembre 2011 elle concentrait 54% du nombre total de cas observés dans les 52 pays de la région Europe de l’OMS. L’Organisation mondiale de la Santé d’ailleurs, s’inquiétait alors très officiellement de cette situation.

Dans sa dernière actualisation des données, l’Institut de veille sanitaire (InVS) signale « pour les 11 premiers mois de 2011, près de 15 000 cas dont 16 (avec) une complication neurologique, 649 une pneumopathie grave et 6 décès. » Ses responsables précisent par ailleurs que la forte décroissance du nombre de cas depuis l’été signe la fin de la 3e vague épidémique. Mais pas celle de l’épidémie elle-même. En effet selon l’InVS, « la vigilance s’impose car une 4e vague épidémique est très probable, avec un risque de recrudescence du nombre de cas dans les semaines à venir ».

Une couverture vaccinale trop faible

Les nourrissons de moins d’un an figurent parmi la tranche d’âge la plus touchée par la rougeole, avec les 15-19 ans. Il est pourtant très facile de se protéger de la rougeole. Le vaccin RRO est parfaitement efficace, à la fois contre la rougeole, la rubéole et les oreillons. Bien toléré, il ne fragilise ni les enfants, ni les adultes. Or la couverture vaccinale des nourrissons en France, reste insuffisante. A 24 mois, elle s’établit à 89,1% pour une dose, et à 40,6% pour deux doses. Or les objectifs de couverture que nous devons atteindre à cet âge pour interrompre la circulation du virus, sont respectivement de 95% et 80%.

La vaccination se fait en deux fois : une première dose à 12 mois (voire à 9 mois quand l’enfant fréquente une crèche) et une seconde entre 13 et 24 mois. Enfin tous les sujets nés depuis 1980 doivent avoir reçu deux doses de vaccin. Parlez-en à votre médecin ! Pour davantage d’informations, consultez le site www.info-rougeole.fr.

Aller plus loin : lire l’intégralité du point de l’InVS. Vous y trouverez notamment un graphique et une carte de France qui vous permettront de prendre la mesure de cette épidémie.

Partager cet article