Trisomie 21 : une journée sous le signe de la diversité

[21 mars 2016 - 11h17] [mis à jour le 21 mars 2016 à 17h14]

Comment permettre aux personnes vivant avec une trisomie 21 d’être pleinement intégrées à la société ? La 11e édition de la Journée mondiale de la Trisomie 21 est tournée vers cette thématique. Comme chaque année, porter des chaussettes dépareillées signe votre soutien à cette cause.

La journée mondiale de la Trisomie 21 est l’occasion de sensibiliser le public à ce handicap. Pour ce faire, l’association Down Syndrome International (DSI) lance sa campagne des chaussettes dépareillées (« Lots of socks »). Vous êtes invités à porter deux chaussettes différentes ce lundi 21 mars. Objectif symbolique : valoriser la diversité !

« Cette diversité n’empêche pas de grandir, ni d’avancer dans la vie. On marche aussi bien avec deux chaussettes dépareillées qu’avec deux chaussettes semblables », rappelle l’association. Trisomie 21 France, membre de DSI, invite toutes les personnes souhaitant afficher leur soutien à se joindre à cette opération simple et ludique. Diffusez ensuite vos photos de chaussettes dépareillées le plus largement possible sur les réseaux sociaux !

Cette journée mondiale a été créée en 2005 à l’initiative de la France. Depuis 2012, elle est reconnue par l’Organisation des Nations Unies. La trisomie 21 (autrement appelée syndrome de Down) est une anomalie chromosomique congénitale provoquée par la présence d’un chromosome surnuméraire pour la 21e paire. Ses signes cliniques sont très nets, un retard cognitif est observé, associé à des modifications morphologiques particulières. Avec les progrès de la médecine et le suivi paramédical, la qualité de vie des personnes porteuses de trisomie 21 s’est considérablement améliorée, ainsi que leur espérance de vie.

Partager cet article