Une ado trop poilue doit voir un gynéco !

[13 septembre 2013 - 14h17] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 16h57]

Pr Charles Sultan

Une pilosité excessive, une voix qui devient rauque, une acné sévère… Ces signes ne trompent pas, votre adolescente souffre d’hyperandrogénie. Autrement dit d’un excès d’hormones mâles, les androgènes. Dans ce cas, il est essentiel de consulter un gynécologue.

Si ce trouble peut se révéler pesant sur le plan psychologique, il reste néanmoins bénin, dans la plupart des cas. Un bilan hormonal sera tout de même pratiqué, pour s’assurer qu’il n’y a pas une affection plus grave, ce qui est fort rare.

L’hyperandrogénie est due à une sécrétion d’androgènes en excès. Elle est responsable de symptômes aussi divers que de l’hirsutisme, une acné sévère, des troubles menstruels… Dans la majorité des cas chez l’adolescente, il s’agit d’un trouble fonctionnel de l’ovaire.

Cependant des facteurs aggravants peuvent intervenir et transformer cet état physiologique en pathologie. Dans un premier temps, il est important d’identifier la cause de cette hyperandrogénie. Elle peut être ovarienne et se traduire par un syndrome des ovaires polykystiques. Dans ces cas assez rares, il peut s’agir d’une  tumeur ovarienne. Une obésité androïde peut également être la cause d’une hyperandrogénie.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet et Dominique Salomon – Edité par : Marc Gombeaud

Partager cet article