Pour éviter que votre bambin ne consomme trop de télé pendant ses vacances, voici des activités spécialement adaptées à cette période de l’année.

Fabriquer des squelettes. A quelques jours d’Halloween, proposez à votre jeune vacancier de décorer la maison avec des squelettes plus vrais que nature. Des feuilles cartonnées noires, un crayon à papier blanc pour dessiner la tête, des coton-tige pour confectionner l’ossature, un peu de colle : il n’en faut pas plus pour créer des guirlandes de squelettes se contorsionnant en tous sens. Une façon amusante d’exercer son imagination et sa motricité fine.

Jouer au botaniste. Bottes aux pieds, écharpe autour du cou, tout le monde dehors ! Il ne faut manquer aucune occasion de s’oxygéner et de faire le plein de vitamine D. Seulement voilà, si les balades en forêt charment les adultes, elles ennuient parfois les plus jeunes. Pour les divertir, organisez une chasse aux feuilles. Il vous suffit d’un sac et, si vos connaissances en botanique sont rudimentaires, de l’appli PlantNet pour vous permettre d’identifier feuilles et arbres. Pour commencer, ramassez autant de feuilles différentes qu’il y a de participants. Pour chacune d’entre elles, expliquez le nom de l’arbre, d’où il provient et les principales caractéristiques de chaque espèce. Enfermez-les dans un sac opaque. A tour de rôle, chaque participant tire au sort une feuille dans le sac et la montre aux autres. Tout le monde part ensuite le plus vite possible pour trouver et ramener une feuille de la même espèce. Le premier de retour marque un point.

A noter : Ce jeu est tiré du livre « Jouer avec trois fois rien » d’Olivier Carton (Eyrolles). Une mine d’idées pour amuser intelligemment les 3-12 ans, en intérieur comme en extérieur.

Faire son sort à la citrouille. Lors de vos prochaines courses, achetez une grosse citrouille. Ou, mieux encore, allez la cueillir en plein champ. Elle va faire une excellente compagne de jeux pour vos enfants. Avec votre aide, ils vont pouvoir y découper une épouvantable tête. Séchés, les pépins se prêtent très bien à la confection de colliers. Quant à la chair, ils pourront vous aider à en faire de la confiture, du gratin, du potage…

Partager cet article