A l’approche de la journée mondiale de lutte contre le Sida le 1er décembre, Santé publique France consacre un numéro spécial du Bulletin épidémiologique hebdomadaire à la maladie. On y apprend notamment que le nombre de découvertes de séropositivité au VIH en France est en constante baisse.

C’est une évidence mais le dépistage est un enjeu majeur dans la lutte contre l’épidémie de VIH. Etre diagnostiqué tôt permet la prise en charge et la mise en place d’un traitement antirétroviral précoce.

6 200 nouveaux cas

La dernière livraison du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) dresse un état des lieux des dépistages en France en 2018. Il ressort que sur cette année, 5,8 millions de sérologies ont été réalisées. Une statistique en hausse de 11% par rapport à 2013. Une augmentation régulière qui pourrait encore progresser grâce à la mise en place, cette année, « de campagnes régionales annuelles de dépistage du VIH », notent les auteurs.

Dans le même temps, le taux de positivité a lui diminué de 13%, passant à près de 6 200. « Cette diminution concerne principalement les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) et les hétérosexuels nés en France. »

1/3 des diagnostics à un stade avancé

Notons tout de même que parmi les nouveaux cas, 29% ont été diagnostiqués à un stade avancé de l’infection. Ces découvertes concernaient particulièrement les usagers de drogues injectables.

Car vis-à-vis des tests, les Français semblent croyants… mais non pratiquants. En effet, 90% des 18-75 ans se déclarent en faveur d’un dépistage du VIH au moins une fois au cours de la vie. Mais dans les faits, 45% des hommes et 38% des femmes n’en ont jamais réalisé. Une statistique particulièrement marquée chez les 18-24 ans et les 55-75 ans.

La baisse des nouvelles découvertes, couplée à une augmentation de l’activité de dépistage, ne doivent donc pas occulter ces diagnostics à un stade avancé. « Les efforts de sensibilisation au dépistage doivent, plus que jamais, être poursuivis », concluent les auteurs.

Partager cet article