En voilà une belle idée ! Une équipe anglo-iranienne a montré que les colliers anti-parasitaires portés par les chiens protégeaient aussi les enfants contre une redoutable zoonose : la leishmaniose. Avec des collaborateurs de l’Université de Tabriz en Iran, le Britannique Clive Davis – London School of Hygiene and Tropical Medicine – a en effet posé des colliers anti-parasitaires à tous les chiens de 18 villages iraniens. Une belle performance, étant donné la proportion de chiens errants dans ces régions…

Au bout d’un an, l’incidence de la leishmaniose avait chuté de 42% chez les enfants, et de 54% au sein de la population canine ! « Les colliers anti-parasitaires représentent donc un moyen aussi simple qu’efficace pour lutter contre la leishmaniose » a souligné Clive Davis.

Ils constituent ainsi une excellente alternative aux insecticides sous forme de spray. Lesquels ne sont pas toujours très efficaces… Davis cite l’exemple du Brésil, où plus de 200 000 maisons ont été pulvérisées par un insecticide et 20 000 chiens tués chaque année pendant plus de dix ans ! La stratégie s’est malheureusement avérée peu payante, puisque l’incidence de la maladie dans le pays n’a cessé d’augmenter…

Partager cet article