5 conseils pour mieux dormir

[16 mars 2016 - 17h32]

Nous passons plus d’un tiers de notre vie à dormir. Du temps perdu ? Certainement pas ! Un sommeil de qualité contribue à stimuler nos défenses immunitaires, à préserver les capacités d’apprentissage et de mémorisation, à réguler l’humeur. Autre bienfait, enchaîner les nuits récupératrices limite la survenue de maladies chroniques (diabète, pathologies cardiovasculaires)… Il faut donc tout faire pour le favoriser.

Bougez davantage. Pratiquer une activité physique régulière favorise un endormissement plus rapide, des éveils nocturnes moins fréquents, une augmentation du sommeil profond (le plus récupérateur) et de la vigilance diurne. Le conseil est d’autant plus important chez les personnes âgées, particulièrement exposées aux troubles du sommeil. Le bon rythme ? 1 heure à 1 heure 30, au rythme de 3 séances par semaine, ou bien 30 à 45 minutes par jour, de préférence en extérieur, et surtout jamais après 19 heures.

Adoptez un rythme de vie régulier. Si votre sommeil est un peu capricieux, essayez de vous lever et de vous coucher à des heures régulières, y compris le week-end. En cas de nuit trop courte, préférez la sieste à la grasse matinée.

Démasquez les excitants. C’est bien connu, mieux vaut éviter le café, le thé, les boissons gazeuses caféinées et la vitamine C après 16 heures. Mais la nicotine aussi a un effet stimulant : elle retarde l’endormissement, favorise les réveils nocturnes et rend le sommeil plus léger. De la même façon, si l’alcool a sur le coup une action sédative, il favorise l’instabilité du sommeil avec des éveils nocturnes fréquents.

Repensez votre chambre. Elle doit être synonyme de détente et donc uniquement dédiée au sommeil et aux moments d’intimité… Mieux vaut ne pas y manger, travailler ou regarder la télé. Epurez la décoration, limitez le désordre. Attention également aux sources de bruit et de lumière, même minimes : au repos, votre organisme continue à recevoir des stimuli du monde extérieur. Veillez aussi à maintenir une température entre 18°-19° et à aérer tous les matins.

Buvez une tisane adaptée à vos besoins. Les principes actifs des plantes sont plébiscités par les spécialistes du sommeil. Et le rituel d’une tisane avant d’aller au lit contribue à l’endormissement. Le tilleul, la verveine, la passiflore sont de grands classiques. Mais la lavande peut s’avérer particulièrement efficace quand le stress est en cause. L’aubépine sera plus indiquée en cas de réveils prématurés. Et la sauge officinale limitera les bouffées de chaleur nocturnes, causes fréquentes d’insomnies. Attention, la consommation de produits à base de plante nécessite quelques précautions. Mieux vaut parler avec votre médecin si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous prenez déjà des médicaments. Les effets de la tisane ne sont pas instantanés. Ils n’apparaissent généralement qu’après trois à quatre jours. Enfin, si vous avez tendance à vous relever souvent la nuit, préférez les gélules.

Partager cet article