800 kg de viande polonaise frauduleuse vendus en France

[02 février 2019 - 08h19] [mis à jour le 04 février 2019 à 11h35]

La Commission européenne a alerté de la présence de viande de bœuf frauduleuse provenant d’un abattoir en Pologne. Sur 2,7 tonnes exportées par la Pologne, près de 800kg de viande ont été vendus en France.

Les services du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont d’ores et déjà identifié les 9 entreprises françaises de négoce qui ont reçu en première intention cette viande frauduleuse. La totalité de la viande a été retrouvée. Très précisément, sur ces 795 kg, 500 kg ont été bloqués et seront détruits, 150 kg ont été vendus au consommateur via notamment des boucheries. Les 145 kg restants ont été identifiés dans des lots de viande commercialisés par des grossistes, boucheries ou restaurants. Une partie de ces lots a pu être retirée du marché.

Les établissements concernés – en région Île-de-France principalement, et dans les départements d’Ille-et-Vilaine (35) et du Loiret (45) – ont mis en place des affichettes pour informer leurs clients. « Ces rappels sont justifiés par la fraude et le non-respect de la réglementation », explique le ministère de l’Agriculture. Lequel précise que « cette viande est impropre à la consommation car elle n’a pas fait l’objet d’une inspection officielle à l’abattoir mais aucun élément ne permet à ce stade d’identifier un risque pour le consommateur. Le risque bactérien est écarté par la cuisson ».

Selon nos confrères du journal Le Monde,  « l’ UFC-Que choisir a demandé que soient révélés les marques, produits et numéros de lots  des produits éventuellement concernés. L’association de consommateurs recommande, lors de l’achat de produits à base de viande bovine (plats cuisinés, sauces contenant de la viande…), de privilégier ceux mentionnant explicitement le pays précis d’origine dans la liste des ingrédients [hors Pologne], plutôt que ceux qui utilisent la mention opaque “UE” ».

Partager cet article