A la découverte du psoriasis

[14 octobre 2015 - 16h45]


pso-okEncore peu connu du grand public, le psoriasis figure parmi les maladies qui s’affichent au regard des autres. Au total, près de 5% de la population française en souffre. Et contrairement à une idée reçue trop largement répandue, le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Pour faire évoluer le regard, une action de Street Art sera organisée les 16 et 17 octobre à la gare Saint-Lazare de Paris : Découvrez le psoriasis.

Maladie cutanée inflammatoire, le psoriasis se caractérise par l’apparition de plaques, sources de démangeaison. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes et apparaît le plus souvent à l’âge adulte. Chez ces patients, le renouvellement de leur peau est 7 fois plus rapide que la normale. Résultat, des plaques rouges plus ou moins étendues apparaissent, dont la surface se couvre d’une pellicule blanche de peaux mortes accumulées. Selon le degré de sévérité, ces manifestations peuvent toucher une ou plusieurs parties du corps : pieds, mains, avant-bras, visage, cuir chevelu…

Chez 41% des patients, le psoriasis est douloureux. Au-delà de la gêne ou de la souffrance physique, il altère la qualité de vie. En effet 52% des Français estiment que cette maladie est un facteur d’exclusion, 29% se disent d’ailleurs réticents à serrer la main d’une personne psoriasique. Méconnaissance, rejet, peur… Le regard des autres pousse 30% des malades à l’isolement. Pour illustrer l’idée reçue qui touche le plus les malades : la contagiosité supposée du psoriasis, LEO Pharma a donné la parole à des patients et leurs proches. Leur message, provoquer, en affirmant « qu’ils ne sont pas contagieux, ou plutôt, qu’ils le sont… mais uniquement par leurs qualités ».

Et à quelques jours de la Journée mondiale du psoriasis (29 octobre), un événement artistique devrait attirer le regard du public. « Dans la nuit du 15 octobre, nous allons installer sur le parvis de la gare Saint-Lazare 150 pastilles reproduisant en quelques sortes le psoriasis » explique Skio, directeur artistique de Riofluo. « Le matin, les touristes et les franciliens vont ainsi découvrir cette œuvre artistique. Nous voulons donc les surprendre. Dans le même temps, 4 artistes vont créer leur œuvre sur quatre pastilles géantes symbolisant des plaques de psoriasis ». Jusqu’au samedi 17 octobre, le public pourra donc contempler ces œuvres éphémères. Des médecins seront également présents pour échanger sur le psoriasis.

A partir du 16 octobre, chaque personne en France pourra participer à l’événement en postant une photo, un message de soutien aux patients atteints de psoriasis et le hashtag #DecouvrezLePsoriasis, sur le média social de son choix. Un site d’information www.decouvrezlepsoriasis.fr permettra à tous de suivre en direct les discussions et le travail des artistes.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)