A la montagne, préservez vos yeux

[06 décembre 2013 - 09h07] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h59]

Les premières chutes de neige promettent une belle saison de sports d’hiver. Et pour une glisse sans risque, n’oubliez pas de vous protéger les yeux. Le soleil s’avère bien plus dangereux à la montagne. Or ce risque est trop souvent négligé.

Profiter de la neige, c’est aussi arborer une « tenue de combat » : combinaison, gants, bonnet, écharpe, lunettes, casques et chaussures… Comme l’explique l’Association nationale pour l’Amélioration de la Vue (ASNAV), « rien de plus tentant que se débarrasser d’une partie de son attirail, et de retirer son masque ou ses lunettes de soleil en terrasse, en bord de piste ou encore pour une pause photo ».

Les enfants en première ligne

Grosse erreur. Le soleil est plus dangereux à la montagne. En absence de sensation de chaleur, et surtout pas temps couvert, on oublie souvent ses effets nocifs. Or plus vous gagnez en altitude, plus les ultraviolets (UV) s’avèrent nocifs. A chaque palier de 1 000 mètres, la proportion d’ultraviolets augmente de 10%. Par ailleurs, la neige réfléchit jusqu’à 85% des rayons lumineux. Et ceci même par temps couvert.

La protection des yeux à la montagne, doit être parfaite et en toute circonstances quand vous êtes en extérieur. Pensez aux enfants ! Jusqu’à l’âge de 12 ans, leur cristallin ne joue pas son rôle de barrière naturelle. Il n’empêche pas les rayons dangereux d’atteindre la rétine. Pour vous assurer que vos lunettes de soleil et celles de vos enfants sont d’une qualité irréprochable, adressez-vous à un opticien.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article