Le soir de Noël, certains culpabilisent à cause du contenu de leur assiette. Il est vrai qu’au moment du réveillon, le tour de taille n’est pas vraiment à la fête. Pourtant, contrairement à une idée reçue, certains aliments ne sont pas si mauvais, bien au contraire.

Premier aliment mis à l’index : le foie gras. Certains craignent pour leur ligne à sa simple évocation. Mais, si surprenant que cela puisse paraître, ce mets est une mine de bienfaits. Il est en effet riche en vitamine B9. Autrement appelée acide folique, elle participe au métabolisme des protéines et à celui du matériel génétique.

Le foie gras apporte aussi et surtout acides gras mono et poly insaturés qui préviennent les maladies cardiovasculaires. Il est enfin relativement énergétique par sa richesse en lipides. En pratique, le soir du réveillon, ne culpabilisez pas. Après tout, vous n’en mangez pas à tous les repas, ni toute l’année. Il reste synonyme de festivité.

Pour l’accompagner, préférez un pain complet ou de seigle, riches en fibres et moins caloriques que leurs compères aux noix ou aux fruits secs.

Autre aliment considéré comme très riche, le saumon. C’est en effet le poisson gras par excellence. Mais, encore une fois, consommé de façon raisonnable, il a tout de l’aliment santé.

Le principal avantage du saumon fumé, c’est bien sûr sa richesse en acides gras polyinsaturés, les célèbres omega 3. Ces acides gras essentiels protègent le système cardiovasculaire. Ce poisson apporte également de la vitamine D, nécessaire à la consolidation des os.

Parfois, pour limiter l’apport calorique de certains aliments, il suffit de les connaître et de bien savoir les choisir. Si vous achetez votre saumon fumé chez votre poissonnier, demandez-lui du dos ou de l’arrière du poisson. Ces deux parties sont en effet moins grasses que l’avant ou le ventre. Si vous décidez de vous fournir au supermarché, évitez les tranches à bords marron. Cette couleur, peu ragoutante, indique qu’il s’agit d’une coupe proche de l’abdomen.

Enfin, côté dégustation, est-il vraiment utile de l’accompagner de crème fraîche ? Une simple tranche de saumon déposée sur un toast, le tout arrosée d’un filet de citron et agrémenté d’aneth… L’explosion en bouche est garantie.

Partager cet article