A nos chers kilos…

[25 octobre 1998 - 00h00]

Entre 7% et 8% de la population française serait constituée d’obèses et plus d’un Français sur trois – très précisément 36,7% d’entre nous – souffriraient d’un excès de poids. C’est ce que révèle une enquête menée par la SOFRES auprès d’un échantillon de plus de 30.000 Français. Ce constat inquiétant montre que l’excès pondéral est aussi répandu chez nous qu’en Grande-Bretagne. Les Etats-Unis arrivent encore loin devant nos deux pays en la matière. La prévalence de l’obésité est en effet deux fois plus élevée chez nos cousins d’outre-Atlantique qu’elle ne l’est chez nous. Toutefois, ne nous laissons pas trop rassurer par cette différence car en France, l’obésité infantile est en constante augmentation.

Celle-ci se poursuit d’ailleurs à un rythme de plus en plus élevé. Une étude longitudinale menée pendant 10 ans auprès de bambins de 8 à 10 ans a ainsi démontré qu’un enfant sur 10 est aujourd’hui atteint d’obésité. Ce chiffre a triplé en dix ans, probablement en raison des changements intervenus dans l’alimentation de nos enfants. L’abus des confiseries, le recours sans cesse plus fréquent à la mode américaine – justement… – des fast-food sont probablement à l’origine de cet état de choses. Or n’oublions pas qu’un simple excès pondéral chez l’enfant est un facteur de risque qui le prédestine à devenir obèse à l’âge adulte.

Partager cet article