Frissonner après avoir pris un bain ou une douche bien chauds et relaxants, il n’y a rien de plus désagréable. Mais vous aurez beau monter le chauffage de la salle de bain, ça n’y changera rien. Ce phénomène survient systématiquement, quelle que soit la température ambiante. Explications.

Quand vous sortez de l’eau, celle-ci recouvre encore votre peau d’une fine pellicule constituée d’une multitude de gouttelettes. Au contact de l’air, ces dernières s’évaporent. Et pour cela, elles ont besoin de chaleur. Chaleur qu’elles puisent à la surface de votre corps. D’où cette sensation de froid qui vous saisit, parfois si intensément qu’elle vous fait grelotter. La seule solution pour vous réchauffer rapidement ? Vous sécher au plus vite pour limiter ce phénomène d’évaporation.

Utile en été

Au quotidien, cette loi de la physique n’a pas grand intérêt. Mais l’été, quand le thermomètre s’affole, ce refroidissement inéluctable est à l’inverse une aide précieuse pour parer aux coups de chaleur : se baigner régulièrement et s’asperger d’eau contribue à maintenir sa température corporelle à 37,5°.

Partager cet article