Accidents de la vie courante : votre enfant en sécurité

[04 juin 2015 - 16h03] [mis à jour le 04 juin 2015 à 16h05]

Chaque année en France, 230 enfants perdent la vie suite à un accident de la vie courante. Le manque de surveillance est l’un  des principaux facteurs de risque. Comment protéger au quotidien vos enfants du risque de noyade, de chute ou de suffocation ?

Le plus souvent liées à l’ingestion d’aliments ou de petits objets obstruant les voies respiratoires, les suffocations représentent la première cause de décès chez les nourrissons de moins d’un an. Chez les 0-6 ans, les chutes sont les accidents les plus fréquents. Au total, 5 décès d’enfants sont répertoriés chez semaine en France.

Des gestes simples

Pour protéger au mieux votre petit :

  • Dès la naissance, surveillez votre enfant en permanence. Dans son lit, veillez à l’allonger en toute sécurité. « Couchez votre bébé sur le dos, sur une surface ferme et plate », recommande le réseau Perinat-France.org. « La mort inattendue du nourrisson est moins fréquente chez les nourrissons qui dorment dans cette position » ;

Ne le laissez jamais seul, même un court instant, que ce soit sur la table à langer, dans la voiture ou dans son bain. Rappelez-vous, un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau en quelques minutes ;

  • Dès 3 mois, il est en capacité de saisir les objets qui l’entourent. Mais à ce stade de son développement il n’a pas conscience des risques qu’il encourt. Restez vigilant, ne laissez pas de petits objets à portée de main (pièces de monnaies, billes, capuchons de stylos), éloignez les sacs plastiques, les ceintures, les foulards ou tout objets à risque d’étouffement ;
  • Entre 4 mois à 9 mois, votre petit commencera à se déplacer seul (en rampant, à quatre pattes puis en appréhendant progressivement la position debout). Gardez toujours un œil sur ses gestes et déplacements, pendant les moments de jeux et les repas. « Sa curiosité le pousse à toucher tous les objets qui sont à sa portée et à les mettre dans la bouche. Il risque de s’étouffer avec des petits objets ou des petits aliments », rappelle l’INPES.

Dès 9 mois, votre enfant « continuera sa découverte du monde. Mais à cet âge il est en mesure de comprendre la signification du ‘non’. Expliquez donc les dangers à votre enfant : faites-lui comprendre, de façon claire et adaptée à son âge, les risques qu’il court et la manière d’éviter les chutes dans l’escalier ou les brûlures dans la cuisine ». Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à en parler à des professionnels (médecin, puéricultrice, pharmacien). Enfin pour en savoir plus sur tous les bons réflexes à adopter, consultez le guide officiel de l’INPES.

Partager cet article