L’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) vient d’adresser aux professionnels de santé ses nouvelles recommandations concernant les risques de dépression sous Acomplia (rimonabant), indiqué chez les patients obèses. L’Agence y rappelle les mises en garde ajoutées au Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) en juillet dernier.

« Des troubles dépressifs peuvent survenir au cours du traitement, tout particulièrement lors de son initiation » souligne l’AFSSaPS. « Il est (donc) recommandé que les patients soient attentivement surveillés en début de traitement, à la recherche de symptômes évocateurs de troubles psychiatriques, en particulier de dépression ».

Signalons également que l’Agence met à disposition des patients un document pratique baptisé Vous et votre traitement. Il répond à l’essentiel des interrogations sur Acomplia. Depuis son lancement en 2004, le comprimé anti-obésité de Sanofi-Aventis qui bénéficie d’un plan de gestion des risques, a déjà subi plusieurs resserrements de ses contraintes de sécurité.

Partager cet article