Aérez, vous resterez en bonne santé…

15 novembre 2001

Attention aux appartements et maisons surchauffés qui se transforment en bouillon de culture. La recherche – au demeurant louable …- d’économies d’énergie a favorisé le développement d’une isolation si efficace… qu’elle s’exerce trop souvent au détriment de l’aération. Celle-ci est pourtant nécessaire à l’hygiène des lieux de vie !

D’abord, évitez de calfeutrer votre maison. Ce n’est pas incompatible avec une isolation de qualité. Veillez à toujours maintenir un minimum de ventilation, en recourant à un système de ventilation mécanique continue (VMC) bien adapté par un spécialiste.

Aérez  » en grand  » de façon régulière. Réglez le chauffage de telle sorte que la température ne dépasse pas 20°C dans les pièces de séjour et 19°C dans les chambres à coucher. N’oubliez pas enfin que les effets du tabac sont aggravés dans les espaces clos : nous vivons calfeutrés et le tabagisme – le notre ou… celui des autres – augmente de 50% nos besoins en vitamine C. Raison de plus pour adopter une supplémentation quotidienne, sans toutefois excéder 1 gramme par jour.

  • Source : The Lancet, 3 novembre 2001

Aller à la barre d’outils