Allergie à l’arachide : l’espoir d’un vaccin

[18 avril 2018 - 12h01] [mis à jour le 18 avril 2018 à 12h03]

Des chercheurs américains viennent de mettre au point un vaccin nasal permettant de « désactiver » l’allergie à l’arachide. Des résultats spectaculaires… observés jusqu’à présent sur des souris.

Publiés dans la revue Journal of Allergy and Clinical Immunology, les travaux d’une équipe de l’Université du Michigan laissent entrevoir l’espoir d’un vaccin contre l’allergie à l’arachide. Cela fait maintenant 20 ans que ces scientifiques se sont lancés dans ce projet. Leur but : modifier la façon dont les cellules immunitaires réagissent en présence de l’allergène. De l’immunothérapie en somme.

Changer la réponse immunitaire

Ils ont ainsi mis au point un vaccin nasal qu’ils ont testé sur un modèle murin. Chose importante, « ces souris réagissent aux arachides de la même manière que les humains allergiques », insistent les auteurs. « Cela passe par des démangeaisons cutanées et des difficultés respiratoires. »

Résultat : « en redirigeant les réactions immunitaires, notre vaccin supprime non seulement la réponse mais empêche l’activation des cellules qui déclencheraient les réactions allergiques. »

Une première étape pleine d’espoir. Rappelons en effet qu’à l’heure actuelle, la seule façon de se prémunir de cette allergie alimentaire consiste à ne pas consommer l’aliment incriminé.

Partager cet article