Dans son dernier Bulletin allergo-pollinique, le Réseau national de Surveillance aérobiologique (RNSA) annonce que la semaine devrait être particulièrement éprouvante pour les personnes sensibles aux pollens. Jusqu’au 12 juin en effet, le risque allergique aux graminées sera de niveau  4 à 5 (sur une échelle qui compte 5 barreaux) sur la quasi-totalité du territoire.

C’est par une métaphore sportive que le RNSA alerte sur le risque allergique causé, cette semaine  par les pollens de graminées. Selon ses représentants, « (ils) seront la révélation de ce dernier Roland Garros. Entre les coups droits ou les revers, au filet ou du fond du court, les pollens de graminées assoient leur domination et s’imposeront comme le pollen cette semaine. » Pour résumer, jusqu’au 12 juin, le risque allergique sera maximal sur la quasi totalité du territoire (exception faite du Finistère).

Les graminées sont des plantes présentant de longues feuilles étroites comme celles des herbes, insérées sur la tige ou en touffes, parfois de grande taille. Elles poussent un peu partout dans les prairies, sur les rochers, en forêt, dans l´eau, les fossés…

« Le nombre de personnes touchées par des pathologies allergiques respiratoires comme les rhinites saisonnières et l’asthme aurait doublé ces 20 dernières années dans les pays industrialisés », indique l’Agence nationale de Sécurité sanitaire, de l’Alimentation de l’Environnement et du Travail (ANSES). « Les estimations les plus pertinentes de la prévalence de l’allergie aux pollens sont au plus de 7% à 20% chez les enfants et de l’ordre de 30% chez l’adulte. »

Alors si vous vous connaissez un terrain allergique, voici quelques conseils pour limiter le plus possible certaines réactions (écoulement nasal, conjonctivites, toux, maux de tête) :

  • Question de bons sens : consultez votre médecin ;
  • Privilégiez les sorties matinales. Les quantités de pollen y seront moins importantes ;
  • Evitez d’ouvrir les fenêtres au travail ou en voiture ;
  • Ne faites pas d’efforts intenses en période de pollinisation ;
  • Rincez-vous soigneusement les cheveux le soir pendant la période de pollinisation.

Pour en savoir plus, consultez la carte de vigilance nationale établie par le RNSA.

Partager cet article