Aorte: demandez l’échographie

[21 juillet 1998 - 18h31]

Si vous avez connaissance d’un cas d’anévrisme de l’aorte dans votre famille, demandez à subir une échographie aortique de dépistage. Cet examen, indolore et sans danger, pourra vous en épargner de sérieux! On estime en effet que 20% des parents au premier degré d’un malade porteur de ce type d’anévrisme peuvent également être atteints de la même maladie.

L’anévrisme est provoqué par un défaut ou une faiblesse de la paroi de l’aorte, qui se fissure. Le sang sous pression s’y infiltre peu à peu, provoquant la formation d’une poche plus ou moins bombante qui peut se remplir de caillots ou de calcifications. Le risque le plus grave est constitué par la rupture brutale de l’anévrisme, laquelle entraîne la mort du malade par hémorragie. Aujourd’hui, la chirurgie vasculaire permet d’obtenir de bons résultats, et cela d’autant mieux que l’anomalie est diagnostiquée de façon précoce. L’anévrisme est provoqué par un défaut ou une faiblesse de la paroi de l’aorte qui se fissure.

Partager cet article