La nutrition du sportif est bien souvent considérée comme un  « entraînement invisible ». D’une manière générale, un grand soin est porté aux apports alimentaires avant ou pendant un effort. Mais qu’en est-il après une bonne séance de sport en salle ou d’une sortie running ? 

L’enjeu du repas post-effort n’est pas de récupérer toutes les calories brûlées sur le tapis de course ou en plein air. Non. Il est d’aider l’organisme à récupérer des efforts qu’il a fournis. Au menu donc, des glucides lents en plat principal ou un dessert pour reconstituer les stocks. Mais aussi des fruits et des légumes pour leurs bénéfices antioxydants.

De leur côté, les protéines seront chargées de réparer les lésions musculaires et/ou tendineuses. Optez de préférence pour des viandes blanches (dinde, poulet) ou des poissons. Ils optimiseront également vos apports en fer.

Boissons gazeuses avec modération

Un dernier point, hydratez-vous. Dans leur ouvrage sur les Menus & recettes pour le sportif, Marie-Pierre Oliviéri, diététicienne et le Dr Stéphane Cascua, préconisent toutefois d’éviter les boissons gazeuses de types sodas. « Elles permettent effectivement d’apporter des sucres rapides mais accentuent l’acidité sanguine souvent déjà élevée ». A la moindre question, n’hésitez pas à interroger votre médecin ou un(e) diététicien(ne).

Partager cet article