Un pansement pour les articulations en cas d’arthrose. C’est ce dispositif innovant que viennent de mettre au point des chercheurs de l’Inserm. Une solution à base, notamment, de nanofibres de polymères et d’hydrogel. Présentation.

Les traitements de l’arthrose ne permettent pas à ce jour de soigner la pathologie dégénérative. La mise au point de pansements innovants régénérant le cartilage et destinés à être appliqués directement sur l’articulation offrent une perspective encourageante.

Deux couches pour restaurer le cartilage

Composés de deux couches successives, ces pansements ont été élaborés par des chercheurs de l’Inserm et de l’Université de Strasbourg au sein de l’Unité 1260 « Nanomédecine régénérative ». Une première couche donc « qui fait office de support (pansements classiques), est une membrane composée de nanofibres de polymères et dotée de petites vésicules contenant des facteurs de croissance en quantités similaires à celles que nos cellules sécrètent elles-mêmes », décrivent-ils.

« La seconde est une couche d’hydrogel chargée d’acide hyaluronique et de cellules souches provenant de la moelle osseuse du patient lui-même. ». En réalité, « ce sont ces cellules qui, en se différenciant en chondrocytes (cellules qui forment le cartilage) vont régénérer le cartilage de l’articulation ».

Un espoir pour les patients souffrant d’arthrose débutante ou de grandes lésions du cartilage. L’arthrose se caractérisant d’ailleurs par la destruction du cartilage de toutes les structures de l’articulation, dont l’os et le tissu synovial, qui tapisse l’intérieur des articulations.

A noter : le cartilage est le tissu conjonctif, souple et souvent élastique qui recouvre nos articulations et permet aux os de bouger et de glisser l’un par rapport à l’autre.

Partager cet article