Savez-vous que le tabac peut multiplier par cinq le risque de sensibilisation respiratoire à certaines substances et, par conséquent de maladie asthmatique? C’est tout aussi vrai pour les non-fumeurs, exposés à la fumée des autres. Ne l’oubliez pas. Car dans l’asthme comme dans d’autres cas, lorsqu’ils sont associés les facteurs de risques ont tendance à multiplier leurs effets plutôt qu’à les additionner.

Que ce soit sur le lieu de travail ou ailleurs, soyez attentifs. Si vous remarquez que vous êtes parfois gêné pour respirer, si vous êtes oppressés ou si votre respiration devient sifflante, signalez-le à votre médecin. Un asthme inaperçu peut en effet se révéler lorsque plusieurs risques se trouvent associés. Par exemple dans une pièce de fort passage revêtue de moquette, ou encore dans un espace climatisé dans lequel se trouvent des fumeurs… Que ce soit sur le lieu de travail ou ailleurs, soyez attentifs. Si vous remarquez que vous êtes parfois gêné pour respirer, si vous êtes oppressés ou si votre respiration devient sifflante, signalez-le à votre médecin.

Partager cet article