Le cacao, une fève gorgée de bienfaits

[22 août 2016 - 16h47] [mis à jour le 22 août 2016 à 17h01]

Le chocolat fait partie de ces aliments qui procurent un plaisir intense. Mais saviez-vous qu’il contient également une somme importante de bienfaits pour votre santé ? En particulier en raison du cacao qu’il contient. Cette fève, originaire du continent américain, est bénéfique à différents égards. Petit tour d’horizon.

La fève de cacao renferme nombre de substances intéressantes sur le plan nutritionnel. Elle est très riche en lipides et en triglycérides. Bien entendu, leur teneur varie selon l’origine des cacaos. Les bases xanthiques (théobromine et caféine) accompagnent des protéines, flavonoïdes, minéraux…

Des bienfaits cardiovasculaires

La théobromine est l’alcaloïde principal du cacao. Elle possède une activité proche de celle de la caféine. Mais ce sont surtout les propriétés antioxydantes de la plante qui suscitent le plus d’intérêt scientifique. En effet, les aliments riches en flavonoïdes (thé, vin…) sont considérés comme des protecteurs cardiaques. C’est le cas du cacao dont les propriétés vasodilatatrices sont scientifiquement reconnues.

Un travail mené en 2005 a d’ailleurs montré que le fait de consommer quotidiennement du chocolat noir (et uniquement noir) diminuait la pression artérielle et augmentait la sensibilité à l’insuline. D’autres recherches indiquent que du côté du cholestérol, une augmentation du HDL (c’est-à-dire le bon cholestérol) est corrélée à la consommation de cacao. En fait, ce dernier renferme des substances -les phytostérols- qui freinent l’absorption intestinale du mauvais cholestérol apporté par les autres aliments.

Chocolat, dépendance et minceur

Comme tout aliment plaisir, le chocolat stimule la production d’endomorphines, ce qui créerait une dépendance. Mais cela n’est peut-être pas si mauvais… Car le cacao serait également un aliment minceur ! Citant un travail japonais conduit en 2005, Max Rombi dans son ouvrage « 120 plantes médicinales » explique : « des rats dont le régime alimentaire a été supplémenté en cacao ont subi une nette diminution du poids de leurs tissus adipeux (…) Le cacao diminue la synthèse des acides gras et augmente la thermogénèse (la production de chaleur de l’organisme – ndlr) ».

Notons tout de même que le chocolat contient de la tyramine. Et les migraineux s’en méfieront car cette substance peut en effet provoquer des migraines.

Partager cet article