Changer de lit pour mieux dormir

[30 octobre 2015 - 14h26]

Votre sommeil ne vous semble guère reposant ? Vous bougez beaucoup au cours de la nuit ? Si l’heure était venue de changer de matelas et de sommier ? Selon l’Institut du Sommeil et de la Vigilance (ISV), « une literie neuve améliore la qualité du sommeil et l’activité en journée ». Alors, prêts à choisir ? Mousse, latex ou ressorts ? Ferme ou souple ? Largeur 140, 160 ou 180 ?

Tout d’abord, il est recommandé de changer le matelas et le sommier en même temps. Et pour cause, « le premier supporte deux tiers des efforts imposés à la literie et le second, le tiers restant », explique l’ISV.

Allongez-vous. Une fois sur votre lieu d’achat, le premier conseil est… d’essayer. Même si vous craignez d’être ridicule. Allongez-vous sur le matelas en question plusieurs minutes et concentrez-vous sur votre ressenti. Si vous avez l’habitude de dormir à deux, essayez le matelas avec votre conjoint(e).

Testez sa fermeté. Lorsque vous êtes sur le dos, essayez de passer la main entre vos reins et le matelas. Vous ne pouvez pas ? Cela signifie que ce dernier est bien trop ferme. De la même façon, appuyez-vous sur un coude. Il s’enfonce ? Le matelas est alors trop souple. A vous, dans ces conditions, de trouver le « juste milieu » en fonction de vos préférences.

Allergique ? D’après UFC-Que Choisir, qui a réalisé une étude sur le sujet, les matelas anti-acariens n’ont pas fait la preuve de leur efficacité. Pour lutter contre ces minuscules arachnides, aérez en grand chaque matin une dizaine de minutes. Le reste du temps, maintenez une température à 18°C dans la chambre. Si vous êtes allergique, passez l’aspirateur sur le matelas, une fois par semaine. Et lavez régulièrement le linge de lit à 60°C.

Partager cet article