Cataracte: au bloc

[27 octobre 2010 - 14h36] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 16h26]

La Haute Autorité de Santé (HAS) est défavorable à la chirurgie de la cataracte en ville. Selon elle en effet, celle-ci ne devrait être pratiquée que dans le cadre d’un bloc opératoire, donc en milieu hospitalier. C’est en effet « le seul environnement technique garantissant un niveau d’asepsie adapté ».

La chirurgie de la cataracte est un acte fréquent qui s’adresse essentiellement à une population âgée. Cette maladie oculaire par opacification du cristallin, affecte en effet plus de 20% des plus de 65 ans, et 60% des plus de 85 ans. La simplification des modalités anesthésiques et la standardisation de la technique ont amené les pouvoirs publics à s’interroger sur la possibilité de pratiquer cet acte en cabinet de ville.

Pour la HAS, cette alternative n’est pour l’heure pas envisageable. Elle estime toutefois que le développement de centres autonomes de chirurgie pourrait être une solution. A condition bien entendu, que les bonnes pratiques en matière d’hygiène y soient respectées et contrôlées.

Partager cet article