Cigarette électronique et cocaïne : le lien troublant…

[08 septembre 2014 - 17h16] [mis à jour le 08 septembre 2014 à 17h20]

La cigarette électronique peut-elle constituer une passerelle vers d’autres drogues telles que le cannabis ou la cocaïne ? La question est à prendre au sérieux pour au moins une bonne raison : elle est posée par deux éminents scientifiques américains, Denise Kandel et son époux Eric. Chercheur en neurosciences, ce dernier est Prix Nobel de médecine (2000) pour ces travaux sur les bases moléculaires de la mémoire.

Depuis les années 70, le Dr Denise Kandel travaille sur le rôle de la nicotine sur le cerveau. Elle a notamment publié de nombreux articles sur le sujet. Dans l’un deux (en 2004), elle suggérait que la nicotine préparait en quelque sorte le cerveau à répondre à la cocaïne. Elle avait notamment observé que la dépendance à cette substance était plus importante parmi celles et ceux qui fumaient déjà des cigarettes.

Dans un nouvel article signé à 4 mains et publié dans le New England Journal of Medicine, les auteurs suggèrent que la nicotine des cigarettes électroniques exercerait les mêmes effets biologiques sur le cerveau que celle des cigarettes classiques. « Par conséquent, ces produits posent des questions quant à l’addiction à d’autres drogues. Sont-elles une passerelle vers le cannabis ou la cocaïne ? C’est d’une possibilité à étudier d’autant plus près que ces ‘e-cig’ sont notamment consommées par des adolescents. Et donc à une période de la vie où le cerveau poursuit son développement ».

En conclusion, Denise et Eric Kandel expliquent, « qu’au-delà du débat sur l’innocuité on non de la cigarette électronique, les autorités sanitaires devraient plutôt se concentrer sur la mise en place de programmes de prévention de tous les produits qui renferment de la nicotine. »

Partager cet article