Consommer trop de sel est néfaste pour la santé. Mais dans quelle mesure son absorption en trop grandes quantités affecte-t-elle le système cardiovasculaire des adolescents ? Une étude américaine révèle que les effets délétères se mesurent rapidement chez les jeunes concernés. Les exposant à un risque d’accidents cardiovasculaires.

Une équipe du Cincinnati Children’s Hospital Medical Center (Ohio) a mené une étude sur 775 adolescents. Ces derniers ont répondu à un questionnaire afin d’indiquer les quantités de sel ingérées quotidiennement. En outre, l’élasticité de leur artère brachiale a été mesurée. Pour ce faire, les chercheurs ont placé des moniteurs sur la peau au niveau du haut du bras. La rapidité du flux sanguin a aussi été évaluée.

Résultat, « une consommation quotidienne élevée de sodium s’est révélée associée à une faible élasticité de l’artère brachiale », notent les auteurs de ce travail. Celle-ci est qualifiée de rigidité artérielle. Chez ces adolescents, le flux sanguin s’est également avéré plus rapide.

Risque d’accident cardiovasculaire accru

La consommation bien trop importante de sel chez beaucoup d’adolescents peut avoir des conséquences graves sur leur santé. En effet, la rigidité artérielle est un facteur de risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Partager cet article