Comment bien choisir son anti-moustique ?

27 juillet 2020

Pour se protéger des moustiques, il existe aujourd’hui de nombreux moyens vendus en pharmacie ou encore en supermarché. Vaporisateurs, bracelets, prises électriques… Lesquels sont vraiment efficaces et lesquels n’éloignent pas le risque de piqûres ?

Il existe de nombreuses solutions pour se protéger des moustiques mais toutes ne sont pas efficaces.

Les répulsifs classiques

Comme leur nom l’indique, ils servent à repousser les insectes. Ils ne les tuent pas. Ils se présentent souvent sous la forme de spray à appliquer sur le corps (en évitant bien entendu le visage). Parmi les produits à privilégier, ceux à base de DEET à des concentrations de 25 et 30 %. L’icaridine est quant à elle d’une efficacité correcte. Côté durée d’efficacité, « Les fabricants sont optimistes, ils promettent 8 heures de tranquillité », note l’UFC Que Choisir. « La durée moyenne de protection mesurée lors des tests en laboratoire est plutôt de l’ordre de 4 heures. »

Les répulsifs alternatifs

Bracelets, huiles essentielles, bougies sont à la mode. Mais sont-ils efficaces ? L’UFC Que Choisir n’y va pas par 4 chemins : « Les ultrasons, ça ne marche pas, qu’il s’agisse d’un appareil à brancher, d’un dispositif portatif à poser (…) Les huiles essentielles non plus. Les bracelets n’évitent pas les piqûres, la bougie à la citronnelle non plus. Quant aux plantes, géraniums ou autres, elles n’empêcheront jamais des femelles moustiques affamées de sang de piquer. » Voilà qui est dit.

Que penser des insecticides

Eux tuent ! « Les bombes aérosol qui contiennent un insecticide de la famille des pyréthrinoïdes sont d’une efficacité redoutable. Sur les étiquettes, au paragraphe « Composition », ces substances se repèrent à leur nom qui se termine en « thrine » (transfluthrine, tétraméthrine…). »

Quant aux diffuseurs électriques, leur efficacité est variable. Tout dépend de leur composition.

Enfin, quid des répulsifs ambiants comme les spirales à brûler ? « Elles contiennent une molécule de la famille des pyréthrinoïdes. Elles sont efficaces pour tenir les moustiques en respect, mais elles doivent être utilisées exclusivement en extérieur et, pour une bonne protection, il faut se trouver à proximité immédiate. »
giste.

  • Source : UFC Que Choisir

  • Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Aller à la barre d’outils