Les animaux de compagnie, et en particulier les chiens sont bien souvent pointés du doigt comme des déclencheurs potentiels d’asthme. Il est d’ailleurs conseillé aux parents de limiter leur contact avec de jeunes enfants. Or selon des chercheurs suédois, la présence d’un chien à domicile permettrait au contraire… de prévenir la survenue d’un asthme !

Une équipe de scientifiques de l’Université d’Uppsala a travaillé à partir d’un registre national portant sur plus d’un million d’enfants. Objectif, étudier l’association entre un contact précoce avec un canidé et le développement éventuel d’un asthme.

De précédents travaux se sont déjà penchés sur la question. Ces derniers prouvaient que chez les jeunes enfants vivant à a la ferme, et donc au contact régulier avec les animaux, « le risque de développer un asthme serait réduit de moitié », indique Tove Fall.

Nouvelle découverte, « le contact précoce avec un chien permettrait de réduire de 15% la survenue d’un asthme », ajoute-t-il. Mais cette protection tient-elle à la proximité des enfants avec le poil des canidés? Les chercheurs n’ont pas apporté de réponses à cette question. En effet, pour le Pr Fall, ce type d’étude dite épidémiologique ne permet pas « d’obtenir de réponses précises sur les mécanismes en jeu. Nous ne savons pas encore comment expliquer pourquoi les enfants qui grandissent avec un chien à la maison sont davantage protéger de l’asthme ».

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)