Matelas, oreillers, tapis… Les acariens sont partout ! Ces sales petites bêtes sont responsables de près de 80% des asthmes allergiques de l’enfant. En automne, l’air des maisons se réchauffe et favorise leur prolifération. Voici donc quelques conseils pour réduire leurs méfaits.

En fait, il est impossible d’éviter totalement la présence des acariens. Mais des gestes simples du quotidien permettent d’en réduire le nombre.

Côté température de la maison :

  • Aérez chaque jour les chambres, pendant 30 minutes. Et ce même s’il fait froid ;
  • Limitez la température des pièces de votre habitat à 18 °Cou 19°C ;
  • Faites la chasse aux éventuelles moisissures qui favorisent la croissance des acariens.

Au rayon literie :

  • Sachez qu’il existe des housses spéciales « imperméables » aux acariens. Elles enveloppent complètement les oreillers, les couettes ou les matelas ;
  • Si vous ne souhaitez pas investir, lavez régulièrement (1 fois par mois) les oreillers et la couette à 60°C ;
  • Vous pouvez également pulvériser 1 fois par mois un acaricide sur la literie. « Mais l’efficacité est moins grande et l’application peut être un facteur d’irritation », peut-on lire sur le site Allergienet.com;
  • Plus facile à dire qu’à faire, mais essayez de limiter le nombre de peluches dans la chambre de vos bambins. Et n’oubliez pas de les passer régulièrement en machine.

Enfin, du côté du ménage :

  • Dépoussiérez les meubles 1 fois par semaine avec un chiffon microfibres, très efficaces pour limiter la poussière en suspension dans l’atmosphère ;
  • Passez l’aspirateur au moins une fois par semaine sur tous les sols, que vous aurez idéalement recouverts de parquet ou de carrelage, plus faciles à nettoyer. Mais si certaines surfaces sont recouvertes de moquette, aspirez-les encore plus souvent, en particulier sous le lit ;
  • Aérez longtemps la pièce après avoir passé l’aspirateur ;
  • Secouez et brossez les tapis à l’extérieur de la maison (jamais à l’intérieur).

Partager cet article