Contre les pleurs de Bébé, chantez!

[03 novembre 2015 - 16h34]

La musique, sous toutes ses formes, est efficace pour calmer les pleurs des nourrissons. Elle l’est même plus que la voix de leur mère. Ce constat qui pousse les chercheuses canadiennes à l’origine de cette étude, à recommander à tous les parents de… chanter !

Le travail des Prs Mariève Corbeil, Sandar E. Trehub et Isabelle Peretz de l’Université de Montréal a porté sur 30 nourrissons en bonne santé, âgés entre 6 et 9 mois. Les chercheuses ont fait entendre aux enfants des enregistrements de paroles (en langage « de bébé » et d’adulte) et de musique en turc, pour que les sons ne leur soient pas familiers. « Leurs parents se trouvaient dans la salle, mais ils étaient assis derrière leur bébé », précisent-elles. « Leurs expressions faciales ne pouvaient donc pas influencer celle de l’enfant. »

Résultat, les petits demeuraient calmes deux fois plus longtemps grâce aux chansons (qu’ils ne connaissaient même pas) que lorsqu’ils entendaient quelqu’un leur parler. Ainsi, « lorsqu’ils entendaient une chanson turque, les bébés restaient calmes pendant environ 9 minutes en moyenne », contre un peu plus de 4 minutes lorsque quelqu’un parlait, qu’il s’agisse ou non de langage de bébé ».

Aider les parents en difficulté

L’efficacité des rondes enfantines n’est donc plus à prouver ! Elles apaiseront Bébé pendant une période prolongée. « Même dans l’environnement relativement stérile de la salle d’expérience – murs noirs, lumière tamisée, absence de jouets et de toute stimulation visuelle ou tactile – la voix d’une femme qui chante maintenait le bien-être des bébés plus longtemps que la parole », soulignent les auteurs.

« Ces conclusions sont importantes, car les mères, en Occident en particulier, parlent beaucoup plus qu’elles ne chantent à leurs enfants », poursuivent-elles. « Elles ne mettent donc pas à profit les propriétés de régulation des émotions liées au chant. » Or « ce dernier pourrait être particulièrement utile aux parents exposés à des difficultés socioéconomiques ou émotionnelles ». Ceux-ci ont parfois du mal à garder leur sang froid devant un nourrisson inconsolable. Raison pour laquelle la musique pourrait constituer pour eux une solution gratuite, facile à mettre en œuvre et donc efficace.

Partager cet article