Coup d’œil sur le recourbe-cils !

[23 avril 2019 - 15h02]

Indispensable pour certain(e)s, effrayant pour d’autres. Le recourbe-cils a certes des allures d’instrument de torture. Pourtant, il n’en est rien. Ce petit outil de métal permet d’agrandir votre regard et de donner une autre dimension à votre maquillage. Le point en 4 questions à Emilie Brunet, maquilleuse professionnelle à Nantes.

A quoi ça sert ?

Un recourbe-cils est une pince en métal associée à un embout en caoutchouc destiné comme son nom l’indique à donner une courbure plus marquée à vos cils. Certaines femmes ont naturellement les cils recourbés et n’en ont donc pas besoin.

Comment l’utiliser ?

Prenez le bien en main et regardez en bas. Vous devrez étirer très légèrement votre paupière pour dégager les cils vers l’avant. De manière à ce que le recourbe cils agrippe bien les cils à leur base. Pressez-les plusieurs fois de manière assez forte pour que le résultat soit durable.

Que ne faut-il jamais faire ?

Il ne faut jamais utiliser le recourbe-cils après l’application du mascara. Comme ils sont rigidifiés par le rimel, vous risquez alors de cassez vos cils.

Que penser de la version chauffante ?

Les cils comme les cheveux, ou peut-être encore plus, sont fragiles et vivants. Si vous utilisez un dispositif chauffant trop fréquemment vous risquez de les abîmer.

A noter : en matière d’entretien, nettoyez régulièrement le caoutchouc du recourbe-cils à l’aide d’un coton imbibé de démaquillant ou à l’eau et au savon.

Partager cet article