Couple : l’estime de soi, une clé de l’équilibre ?

[12 juillet 2017 - 12h25] [mis à jour le 18 juillet 2017 à 15h58]

Tomber amoureux et le montrer, recevoir de l’amour et le vivre de façon positive et non destructrice. Dans toutes les histoires, les sentiments s’expriment par un jeu de miroir et de transfert. Mais pourquoi est-il important d’avoir une estime saine de soi pour maintenir l’équilibre du couple ?

Lorsqu’un des membres du couple ne s’aime pas, ou manque d’estime de soi, il a tendance à se dévaloriser par manque de confiance et de respect pour sa personne. Et cette auto-dépréciation peut déteindre sur le partenaire. En clair, on doute de soi donc on doute de l’autre. Une jalousie extrême peut aussi survenir, tout comme les dangereuses positions de persécutant-persécuté.

En cas de conflits

Bien souvent les conflits dans le couple révèlent les failles de l’un ou de l’autre. Ainsi les disputes sont souvent l’occasion – malgré les blessures qu’elles peuvent générer – de prendre du recul sur les choses à changer. Et changer soi-même s’enclenche pour apporter du mieux à l’autre. Cette phase de changement ne peut survenir que si à la base, l’humilité mais aussi l’estime de soi sont suffisamment épaisses pour « s’interroger sur sa part de responsabilité (…) afin de modifier la communication ou le comportement », peut-on lire dans l’ouvrage « Etre soi dans ses relations ».

Ainsi, le couple se soude et avance à condition de s’accepter et d’accepter l’autre, « avec ses forces et ses faiblesses ». Savoir aussi accepter « que chaque comportement peut être remis en question », si des manières de parler ou de douter de l’autre ne correspondent pas aux attentes de l’autre par exemple. Le tout étant de ne pas se « déstabiliser personnellement » afin de « conserver l’estime et la confiance en soi utiles pour des actions ou initiatives à venir ».

Les 4 piliers de la confiance

Pour être en harmonie avec soi-même et avec l’autre, l’essentiel est de construire la relation de couple sur la base la confiance, qui repose sur 4 principes:

  • La transparence : évitez au maximum les non-dits car le manque d’échange est source « d’interprétations, génératrices de peur, de suspicion, de conflits »;
  • La cohérence : restez le plus possible en adéquation avec vos pensées, vos mots, vos demandes et vos actes. Un manque de cohérence constitue dans le temps « un frein au climat de confiance »;
  • La reconnaissance : le souffle du couple réside aussi dans le fait d’assimiler les points de vue, les idées de l’autre comme importantes, tout en respectant ses valeurs et particularités;
  • La protection : essayez de ne pas « utiliser les propos ou ressentis de l’autre pour prendre le pouvoir, le déstabiliser, l’affaiblir ».

Et comme le précise Frédérique Le Moullet, praticien neurocognitiviste et comportementaliste à Nantes, « l’équilibre de la relation repose sur les ressources propres de chacun à s’assumer, se réaliser individuellement tout en faisant avancer le couple ».

Partager cet article