En matière de santé, les mutuelles ou complémentaires jouent un rôle important en France. Elles interviennent notamment au niveau du reste à charge, que ce soit en totalité ou en partie. Avant de choisir, il convient d’être attentif à quelques critères bien spécifiques. Vous devrez aussi vous lancer dans une séance de comparaison entre toutes les mutuelles, ce que propose d’ailleurs le comparateur d’assurances Hyperassur 

Alors de manière pratique, quelles sont les bonnes questions à vous poser ? Pour commencer, vous devrez évaluer vos besoins. Ces derniers dépendent du nombre d’enfants composant votre foyer, de vos besoins en soins, de vos habitudes liées à la consultation de médecins pratiquant des dépassements d’honoraires.

Vous devrez également vous demander si en cas d’hospitalisation, les frais de séjour sont pris en charge dans tous les types d’établissements. Intéressez-vous aussi aux limitations de durée de prise en charge, par exemple pour la psychiatrie, la rééducation ou encore la chirurgie ambulatoire. Le forfait journalier hospitalier est-il remboursé, et si oui pour quel montant et quelle durée ? En général les complémentaires santé prennent en charge les dépassements d’honoraires. Vérifiez bien ce point.

Si vous souffrez de troubles auditifs, veillez à bien vous assurer des niveaux de garanties. D’autant plus que les montants remboursables peuvent être exprimés de différentes manières. Il peut s’agir d’un barème forfaitaire ou de pourcentages, en fonction de la base de remboursement de l’Assurance-Maladie. Ce qui ne facilite malheureusement pas la compréhension… Même constat pour l’optique, dont les remboursements sont plafonnés dans le cadre des contrats responsables : vérifiez bien les garanties de la mutuelle.

Intéressez-vous aussi au prix 

Regardez aussi les garanties dites secondaires, elles ont leur importance, notamment en matière de prévention. Elles peuvent concerner les médecines complémentaires (l’acupuncture, la mésothérapie, la thalassothérapie…), les prothèses mammaires, l’aide au sevrage tabagique, les vaccins et les médicaments non-remboursés… Bonne nouvelle, les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à proposer des remboursements pour les médecines douces.

Bien entendu, vous devrez vous intéresser au prix, c’est un des critères pour bien choisir votre assurance santé. Par ailleurs, sachez que certaines mutuelles peuvent mettre en place un délai de carence. Il s’agit d’une période au cours de laquelle vos garanties ne seront pas appliquées. C’est souvent le cas pour les frais liés à l’optique et au dentaire. N’hésitez pas enfin, comme nous l’avons mentionné plus haut, à contacter plusieurs complémentaires et à comparer leurs offres respectives. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d’autres adhérents d’une mutuelle pour avoir leur avis.

Partager cet article