La campagne de sensibilisation sur les complications ophtalmologiques des personnes diabétiques se poursuit et arrive sur vos  écrans. Dès ce 20 mars, un spot TV intitulé « Le Piège » porte le message essentiel : le diabète peut vous faire perdre la vue ! Les explications du Pr Catherine Creuzot-Garcher, ophtalmologiste au CHU de Dijon.

Dans la continuité de sa campagne lancée sur internet et dans les cabinets médicaux, le laboratoire Bayer poursuit son engagement auprès des patients diabétiques, en investissant la télévision. En effet, une campagne TV au ton décalé a débuté le 20 mars prochain. Objectif : sensibiliser et inviter les patients diabétiques au dépistage des complications ophtalmologiques.

Comme l’explique le Pr Catherine Creuzot-Garcher, « au bout de 10 ans de diabète, les patients sont davantage à risque de développer une rétinopathie diabétique ou un œdème maculaire. Ces deux complications du diabète touchent la rétine. Elles concernent notamment les patients dont le diabète n’est pas bien contrôlé. Au total, nous estimons que près de 40% des diabétiques sont concernés ». A noter que la rétinopathie diabétique constitue la première cause de cécité en France chez les moins de 50 ans. 

La campagne de sensibilisation « dans l’œil du diabète » vise à expliquer ces deux complications et l’importance d’un dépistage précoce. « Le principe, c’est de détecter très précocement les premiers signes de rétinopathie diabétique grâce à l’examen du fond d’œil », indique le Pr Creuzot-Garcher. « Cet examen simple et non-invasif permet d’observer précisément les zones localisées à l’arrière du cristallin : la rétine, les vaisseaux sanguins et la macula. Il dure 5 minutes et ne nécessite pas de dilatation de la pupille ».

Les campagnes de sensibilisation sont efficaces

Aujourd’hui, il est recommandé que cet examen de dépistage soit réalisé au moins tous les 2 ans chez les patients diabétiques, voire tous les ans en cas de diabète et/ou pression artérielle mal contrôlés et chez les patients traités par insuline. « Or, nous sommes très loin du compte, seulement 50% des diabétiques suivent cette recommandation », alerte le Pr Creuzot-Garcher. « Pourtant, plus une rétinopathie diabétique ou un œdème maculaire sont détectés tôt, plus les patients pourront bénéficier de traitements efficaces qui permettent de ralentir l’évolution de la maladie. »

Pour davantage d’informations sur la campagne lancée par Bayer avec le soutien de l’association Rétina France, consultez le site www.dansloeildudiabete.com. Vous y retrouverez des témoignages de patients, des interviews d’experts ainsi que de nombreuses informations sur les complications ophtalmologiques du diabète.

Partager cet article