Un dentiste à domicile

[12 décembre 2014 - 10h07] [mis à jour le 12 décembre 2014 à 10h14]

Les personnes âgées ou handicapées, vivant seules ou en maisons de retraite, sont nombreuses à ne pouvoir bénéficier de soins dentaires. Difficulté d’accès au cabinet, logistique complexe pour s’y faire accompagner… une association propose depuis 2013, en Ile-de-France, des soins à domicile. Présentation.

Incisiv, créée en septembre 2013, a déjà permis à 1 300 patients d’être examinés. L’association soigne les dents des personnes âgées et/ou handicapées sur leur lieu de vie. Elle collabore d’ailleurs avec près de 50 maisons de retraite partenaires et 3 foyers pour handicapés en Ile-de-France.

Pourquoi cette initiative ?

« De nombreux patients, très âgés et/ou handicapés sont aujourd’hui purement et simplement exclus des soins dentaires pour de simples raisons logistiques », explique le Dr Agnès Gepner, directrice médicale et présidente de l’association. « Prévoir un transport médicalisé et un accompagnateur, vérifier que le cabinet a bien l’accessibilité handicapés… autant de complexités et de difficultés qui conduisent hélas bien souvent à y renoncer. »

L’association Incisiv a pour objectif de maintenir chez nos aînés une bonne qualité de vie physique et psychique. « Un mauvais état conduit à la perte des dents, donc à une dénutrition progressive, elle-même responsable d’un déficit immunitaire et d’infections, puis d’une fonte musculaire progressive entraînant des chutes, avec leurs conséquences morbides (fractures, alitement puis complications de l’alitement conduisant au décès) », insiste le Dr Agnès Gepner. Voilà pourquoi les soins dentaires sont si importants à tous les âges.

Pour une meilleure santé des aînés

Pour ce faire, « elle s’est dotée d’un matériel dentaire complet et miniaturisé permettant dorénavant de réaliser à domicile l’ensemble des soins bucco-dentaires ». Fauteuil du patient, fauteuil du chirurgien dentiste, appareil de radiographie, turbines, aspiration, conteneurs de matériel, etc… Tous les dispositifs nécessaires aux soins conservateurs, aux extractions, aux dévitalisations et même aux prothèses sont mis à disposition des dentistes volontaires de l’association.

Aujourd’hui « 150 000 personnes sont dépendantes en Île-de-France, dont 60% à domicile », précise Incisiv. En 2035, la France comptera plus de 2 millions de personnes dépendantes et la population des plus de 75 ans sera multipliée par 2 dès 2025 pour atteindre les 12 millions. L’association poursuit son déploiement en région parisienne en 2015 et souhaite lancer l’activité dans d’autres régions dès 2017. Ultérieurement, l’effort de déploiement se fera vers les «déserts dentaires ».

Partager cet article