Des canicules plus fréquentes et plus longues depuis 40 ans

[26 avril 2019 - 14h35] [mis à jour le 26 avril 2019 à 14h36]

Le nombre et la durée des épisodes de canicule ont bien augmenté au cours des 40 dernières années en France. Une conséquence concrète du réchauffement climatique. Mais aussi un défi en matière de santé publique puisque les décès causés par ces événements ont aussi nettement augmenté.

L’étude « Évolutions de l’exposition aux canicules et de la mortalité associée en France métropolitaine entre 1970 et 2013 » a recensé l’ensemble des canicules survenues en métropole dans les 40 dernières années. Résultat, « une augmentation nette du nombre de canicules et de la population exposée au fil des décennies ».

Dans le détail, « avant la mise en œuvre du plan canicule en 2004, on observait en moyenne 18 canicules départementales par an. Depuis, on en observe en moyenne 40 par an », souligne Santé publique France.

Des décès en excès toujours plus nombreux

Autre constat, « près de 32 000 décès en excès sont observés sur l’ensemble des 921 canicules identifiées entre 1974 et 2013 », notent les auteurs du rapport. Parmi ceux-ci, la moitié est survenue en 2003 « qui demeure sans aucun équivalent historique ». Par la suite, « les années 2015, 2016, 2017 et 2018 ont été marquées par des canicules conséquentes totalisant près de 4 000 décès en excès ».

Les classes d’âges élevées davantage concernées

Une autre étude a permis d’évaluer la surmortalité pendant les canicules des étés 2006 et 2015. Résultat, « en 2006, on observe une augmentation de 10% de la mortalité pendant les canicules ». Tandis qu’en 2015, la hausse est de 17%. « Quel que soit le sexe, cet excès de décès s’observe principalement dans les classes d’âge élevées, et ce, à partir de 45 ans », précisent les auteurs.

Un conseil ? S’adapter et prévenir

Dans un contexte de changement climatique, « il faut s’attendre à avoir de plus en plus d’épisodes de ce type (ou bien d’épisodes de fortes chaleurs) », prévient Santé publique France. Laquelle recommande d’adopter « des comportements simples et prudents, et des attitudes solidaires notamment entre les générations est centrale dans la prévention ». En clair, prenez des nouvelles des personnes âgées de votre entourage (proches, voisins…)

A noter : La canicule est une période où les températures du jour et de la nuit atteignent ou dépassent pendant 3 jours les seuils d’alerte fixés par département. Le risque augmente avec la hausse de la température et la durée.

Partager cet article