Quel meilleur moment que la rentrée scolaire pour envisager un petit bilan santé complet de votre enfant ? Et même si l’école a déjà repris son cours, il n’est jamais trop tard pour prendre rendez-vous. Suivez le guide.

Ses vaccins sont-ils à jour ? « Etre à jour » c’est avoir reçu les vaccins recommandés en fonction de son âge et avec le bon nombre d’injections pour être protégé. Si vous avez le moindre doute, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant. Rassurez-vous (et rassurez votre enfant), si ses vaccins ne sont pas à jour, il n’est pas nécessaire de tout recommencer, il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.

Les vaccinations obligatoires concernent la diphtérie et le tétanos (seule la primo vaccination avec le 1er rappel à 11 mois est obligatoire) et la poliomyélite (la primo vaccination et les rappels sont obligatoires jusqu’à l’âge de 13 ans).

Par ailleurs, d’autres vaccins sont recommandés. Ils concernent notamment les maladies telles que la coqueluche, la rubéole, la rougeole, les oreillons, la varicelle ou encore les infections à papillomavirus humains (pour les jeunes filles entre 9 et 14 ans). Pour en savoir plus sur le calendrier vaccinal, rendez-vous sur le site de l’Institut Pasteur.

Faites contrôler sa vue. A l’école, elle est en effet sollicitée en permanence. Lecture, écriture, écrans d’ordinateurs… En fait, 80% des informations liées à l’apprentissage passent par les yeux. Pour l’Association nationale pour l’Amélioration de la Vue (ASNAV), « prendre rendez-vous régulièrement chez l’ophtalmologiste (…) c’est offrir à son enfant toutes les chances pour aborder l’école sereinement ». Sans oublier que « si des problèmes sont détectés suffisamment tôt, il sera plus facile de les corriger et ceux-ci risqueront de moins perturber sa scolarité…Il est donc recommandé de lui faire consulter un ophtalmologiste dès la maternelle puis à 6 ans, lors de son entrée en CP. »

Ne négligez pas ses dents. Contrairement à ce qui avait été annoncé en 2014, le programme M’T Dents n’a pas été abandonné. Depuis 2007, il permet à tous les enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier d’un rendez-vous gratuit chez le dentiste et de soins, si nécessaire. Même si votre enfant n’est pas dans l’une des tranches d’âge concernées, cela ne vous dispense pas de prendre un rendez-vous. Le dentiste pourra ainsi s’assurer que les vacances n’ont pas laissé de dégâts (apparition de caries…).

Partager cet article