Devoirs : aidez-le à gagner en autonomie

[24 septembre 2015 - 15h06]

C’est l’heure des devoirs ! Chaque jour, ces derniers reviennent tel un leitmotiv et constituent une source de tensions au sein de nombreuses familles… « Dois-je ou non aider mes enfants ? Si oui, de quelle façon ? » Eléments de réponse pour parents qui ne savent plus ou donner de la tête !

 « Les devoirs constituent une sorte d’engagement pris par l’élève envers l’enseignant », resitue Valerie P. psychologue, près de Nantes. « Le rôle des parents est donc de l’accompagner en cas de besoin et de faire en sorte qu’il gagne en autonomie, à mesure qu’il avance en âge ».

En CP-CE1, les devoirs se limitent en théorie à de la lecture et à l’apprentissage de quelques mots. « Il convient donc d’être là, auprès de lui et de l’aider », explique-t-elle. Ensuite, entre le CE2 et le CM2, l’enjeu est de se détacher progressivement et de le laisser faire ses leçons, seul, dans la mesure du possible. « Ce qui n’empêche pas bien sûr de répondre présent en cas de besoin », enchaîne la psychologue.

Au collège, l’enfant doit être autonome et idéalement bien sûr il doit avoir son propre espace de travail. Votre mission : intervenir le cas échéant pour vérifier le cahier de textes (ou l’agenda), l’inciter à s’avancer et lui faire réciter sa leçon avant une évaluation. « Et s’il n’a pas de devoirs pour le lendemain, encouragez-le à relire les cours du jour. C’est une bonne technique pour favoriser la mémorisation », explique Valérie P. Le tout, sans pression et au calme.

Partager cet article