Dans le monde, 6% des nouveaux cas de cancer chaque année sont provoqués par le diabète et l’obésité. Ce qui correspond à 800 000 cas. C’est la conclusion d’une étude britannique qui se base sur des données de 2012.

Un travail mené par une équipe de l’Imperial College London  confirme les ravages du diabète, du surpoids et de l’obésité à travers le monde. Selon les scientifiques, 6% des cas de cancer diagnostiqués en 2012 seraient liés à ces troubles métaboliques. Pour mener leur étude, les chercheurs ont recueilli des données sur 12 types de cancer de 175 pays. Ils les ont ensuite combinées avec celles portant sur l’Indice de masse corporel (IMC) et le diabète.

Surpoids et obésité étaient à l’époque responsables de 544 300 cas de cancer, tandis que 280 100 cas étaient attribuables au diabète. Par ailleurs, les tumeurs liées à ces troubles étaient presque deux fois plus fréquents chez les femmes que chez les hommes. Soit respectivement 496 700 et 295 900 cas de cancer.

Pour l’auteur principal, le Dr Jonathan Pearson-Stuttard, « si la hausse du nombre de cas de diabète, de surpoids et d’obésité se poursuit, la part des cancers qui leur est attribuable augmentera de plus de 30% chez les femmes et de 20% chez les hommes d’ici 2035 ».

Le diabète sous surveillance 

Dans le détail, chez les hommes, le cancer du foie était la tumeur la plus souvent liée au diabète et à un IMC élevé, représentant 126 700 cas. Le cancer colorectal figurait au second rang, avec 63 200 nouveaux cas. Chez les femmes, il s’agissait en premier du cancer du sein (147 700 cas), puis du cancer de l’endomètre  (121 700 cas).

Selon Jonathan Pearson-Stuttard, « alors que l’obésité a été associée au cancer depuis quelque temps, le lien entre le diabète et le cancer n’a été établi que récemment. Il insiste donc sur la nécessité de s’intéresser aux patients diabétiques. « Le tabagisme était de loin le principal facteur de risque de cancer, mais les professionnels de la santé doivent désormais intégrer les patients diabétiques », conclut-il.

Partager cet article